17.5.22 Retour sur la soirée Permafrost – « C’est bien quand ça tient !»
Par une soirée digne de fonte des neiges et détérioration du permafrost, une quarantaine de clubistes et intéressés du WWF Fribourg ont eu l’honneur d’écouter les spécialistes fribourgeois du sujet, le Prof. Christian Hauck et sa collaboratrice, la Dr. Cécile Pellet. Après une partie théorique sur la définition [Pergélisol = matériaux du sol (sédiments, roche, matière organique) restant au-dessous de 0°C durant au moins deux années consécutives], l’accent a été mis sur la répartition globale du phénomène (et oui, ce ne sont de loin pas uniquement nos « petites » Alpes qui sont concernées !!) et la manière dont les spécialistes traquent et mesurent ce dernier. Dans la partie concernant notre activité préférée (l’alpinisme…), on nous rend attentif sur les problèmes déjà existants (et croissants dans le futur), tels que la fameuse traversée du couloir du Goûter sur la voie normale du Mont Blanc ou la voie normale d’été menant au Doldenhorn (pour ne citer que deux exemples concrets parmi une multitude d’autres). Dans ce type de terrain, le simple port du casque ne suffit désormais plus pour se protéger des chutes de pierres, voire des descentes de flancs entiers de montagne ! Sur la commune de Kandersteg (exemple du Doldenhorn), les Autorités locales ont même décidé d’interdire certains accès à la montagne, pour des raisons de sécurité !
Qu’en est-il alors du patrimoine immobilier de notre section, dont les alentours ont été scrutés par les scientifiques ? Les gardiens et les visiteurs de la cabane du Wildhorn peuvent être rassurés ! Les observations effectuées près de la cabane ont montré que pour l’heure, il n’y a que très peu de risques que la cabane soit menacée par une destabilisation du terrain dans un futur proche ou à moyen terme !
Finalement la question du « pourquoi » des mouvements accélérés dans la fonte du permafrost est brièvement abordée : les différents liens avec le changement climatique (augmentation de la limite du 0°C, diminution des précipitations sous forme de neige pour « protéger » le pergélisol etc.) sont évidents ! Que pouvons-nous faire – en tant qu’individus - pour empêcher une accélération encore plus marquée des phénomènes en cours ? Nous vous rendons là simplement attentifs à ce qui devrait déjà être largement connu en termes de réduction d’émission de gaz à effet de serre (réduction des kilomètres en avion ou voiture à combustion, abaissement du chauffage à mazout / gaz en hiver, réduction de l’élevage intensif et consommation d’animaux etc.).
Sachez que vous aussi vous pouvez contribuer à l’amélioration de cette science ! Il est en effet possible d’aider l’équipe scientifique à récolter des données. Les promeneurs, randonneurs et alpinistes peuvent participer au relevé des phénomènes par la communication de leurs observations dans le terrain, sur l’application en ligne https://webapps.wsl.ch/slf/felssturz-meldung - à vos smartphones ! Vos observations aideront à mieux suivre le phénomène et à prévenir les accidents liés à la fonte du permafrost.
Pour les personnes intéressées et qui n’auraient malheureusement pas pu assister à la conférence, la présentation utilisée lors de la soirée peut être consultée ici en format pdf. D’autres explications et descriptions riches sur le thème peuvent actuellement être consultés sur les pages suivantes :
- site de l’Université de Fribourg / département des géosciences (en anglais) : https://www.unifr.ch/geo/cryosphere/en/projects/permafrost-monitoring-and-dynamics/
- site du réseau PERMOS (en anglais) : http://www.permos.ch/index.html
Nous remercions encore chaleureusement le Prof. Hauck et la Dr. Pellet pour leur passionnant exposé et invitons toutes et tous à rester vigilants aux phénomènes décrits en terrain alpin au-dessus de 2500m… !
Votre commission de l’environnement

17.10.21 Libre accès et protection de la nature – présentation en ligne du CAS central le 18.11.21
Le Club Alpin Suisse a inscrit comme priorités dans ses lignes directrices la préservation de la diversité de la nature, mais aussi la sauvegarde du libre accès, qui est une condition essentielle à la pratique des sports de montagne et à la découverte de cette même nature que nous souhaitons protéger.
Avec l’intensification de la pratique des sports de montagne, en particulier en hiver, le CAS recherche en permanence un équilibre entre la protection de la nature et la pratique de nos activités dans cet environnement fascinant. Il est à noter que les populations d'ongulés sauvages, les cerfs notamment, ont fortement augmenté parallèlement à l'accroissement des activités de plein air.
Selon l’Ordonnance sur la chasse et la protection des mammifères et oiseaux sauvages (OChP, Art. 4ter, Abs 1), « Si la protection suffisante des mammifères et oiseaux sauvages contre les dérangements dus aux activités de loisirs et au tourisme l’exige, les cantons peuvent désigner des zones de tranquillité pour la faune sauvage ainsi que les chemins et itinéraires qu’il est autorisé d’y emprunter.“ La loi indique que les cantons veillent à ce que le public puisse coopérer à la délimitation des zones de tranquillité et des itinéraires et chemins accessibles.
Pour un résultat accepté de tous, il est nécessaire d’intégrer tous les acteurs dans ce processus qui peut s’avérer parfois très délicat. Les sections ont un rôle majeur à jouer, comme c’est le cas actuellement lors de l’élaboration des zones de tranquillité dans le Canton de Vaud. Afin de soutenir les sections romandes, le CAS propose une présentation en ligne, concernant le libre accès et la protection de l’environnement lors de la pratique des sports de montagne, plus spécifiquement hivernale, le jeudi 18 novembre 2021 de 19h30 à 21h. La présentation sera suivie d’un échange permettant une discussion entre les participants. Si vous êtes intéressé(e)s à suivre cette présentation, vous pouvez vous inscrire par mail jusqu’au dimanche 31 octobre 2021 auprès de Lucie Wiget, collaboratrice spécialisée Libre accès & Protection de la nature au sein du CAS (Lucie.Wiget@sac-cas.ch). Un lien pour la réunion sera envoyé aux participants annoncés début novembre 2021.


Quelques informations utiles sur la protection de l’environnement

16.12.20 La mise à jour annuelle des données concernant les zones de tranquillité et de protection de la faune a été effectuée, entraînant certaines modifications importantes. Voir https://www.sac-cas.ch/fr/environnement/donnees-sur-les-zones-de-tranquillite-actualisees-24659/

15.12.20 Depuis cet hiver, le Bus des neiges circule dans onze régions et sept cantons dans toute la Suisse. Il fait son arrivée en Suisse romande, où deux lignes sont désormais proposées dans le Jura neuchâtelois et permettent d’accéder à des sites appréciés des amateurs de ski de fond. En outre, cette saison, d’attrayants tarifs de groupe sont appliqués, et les réservations sont possibles jusqu’à 18 heures la veille de la course. Voir https://www.sac-cas.ch/fr/environnement/bus-des-neiges-offre-encore-elargie-pour-les-amateurs-de-sports-dhiver-24616/

17.11.20 Le service des forêts et de la nature du canton de Fribourg vient d’éditer deux nouvelles cartes de nos districts francs. Nous pourrons désormais nous y aérer, la conscience tranquille en respectant des consignes claires.

*    carte du district franc de la Dent de Lys

*    carte du district franc de la Hochmatt – Motélon

La carte de la zone de tranquillité de La Berra est déjà bien connue : carte de la zone de tranquillité de la Berra.

Pour les autres cantons, prière de consulter les cartes interactives comme map.geo.admin.ch sous le thème « Zones de tranquillité » ou le site de la campagne de l'Office Fédéral de l'Environnement visant au respect de la faune et de la flore lors de nos excursions en montagne http://www.zones-de-tranquillite.ch/

Il y a quelques années déjà le service des forêts et de la nature a publié le dépliant « Dérangement de la faune en hiver » qui donne de précieux conseils pour ménager la faune.

17.11.20 Le "Bus des neiges" est un nouveau type de service de transport pour les randonneurs à ski et à raquettes. L'opération pilote a débuté à l'hiver 2018/2019 et durera jusqu'à la saison 2020/2021. Le réseau de transport public est ainsi étendu à des zones qui n'étaient auparavant pas desservies par celui-ci en hiver. Ainsi, des régions touristiques attrayantes disposeront de nouvelles alternatives au déplacement en voiture. Contrairement aux offres de transport public classiques, le "Bus des neiges" ne bénéficie pas de subventions publiques. Les clients des Bus des neiges se voient néanmoins proposer un tarif fixe peu élevé par personne sur tous les itinéraires, prix bien inférieur aux tarifs habituels des taxis. Il y aura dès 2021 de nouvelles destinations, dont 2 dans le Jura. https://schneetourenbus.ch/fr/

Quels moyens de transport pour les courses de section ?
Un intéressant rapport de la Commission environnement de la Section des Diablerets
http://www.cas-diablerets.ch/pdfs/moyens_transport.pdf

« Respecte tes limites pour le bien des animaux », un  projet commun du Club alpin suisse et de l’Office fédéral de l’environnement
Raquette, freeride, randonnées à ski, snowboard: tous ces sports ont connu un essor important est sont devenus de véritables sports à la mode. Ceci a causé une augmentation de la pression humaine sur des régions restées jusque là préservées. Les adeptes de ces sports ne sont souvent pas conscients des conséquences de leur comportement sur la faune et la flore. Ils doivent être sensibilisés sur la nature hivernale et sur les stratégies d’adaptation de la faune au climat hivernal.
 
Le CAS a pour cette raison pris l’initiative de lancer une large campagne de sensibilisation avec des partenaires importants des secteurs tourisme/sports en plein-air, autorités, organisations de protection de l’environnement et recherche. La campagne a débuté en 2009. http://www.respecter-cest-proteger.ch/

Un élément essentiel dans la bonne préparation d’une course est le choix de l’itinéraire. Pour le respect de la faune celui-ci doit se situer en dehors des sites protégés ou sur les intinéraires prévus dans ces sites. Munissez-vous d’une carte à jour ! Consultez le site : http://www.zones-de-tranquillite.ch

Informations générales et principes du club alpin suisse sur la protection de l’environnement, le libre accès et protection de la nature. Voir https://www.sac-cas.ch/fr/environnement/

Tourisme, sports et loisirs en plein air sur le site de l'office fédéral de l'environnement (OFEV). Voir https://www.bafu.admin.ch/bafu/fr/home/themes/biodiversite/info-specialistes/mesures-de-conservation-de-la-biodiversite/utilisation-durable-de-la-biodiversite/tourisme--sports-et-loisirs-en-plein-air.html

Activités prévues en rapport avec l’environnement

Contribution au cours avalanche sur le thème de la prise en compte de la protection de la faune dans la préparation et le déroulement d’une course hivernale

Tâches de la commission l’environnement

  • Représente la section vis-à-vis du CC pour les questions liées à l’environnement.
  • Prend en charge les tâches en rapport avec l’environnement confiées par le comité.
  • Se tient au courant de projets et développements en rapport avec l’environnement pouvant intéresser la section, et en informe le comité.
  • Informe les membres de la section des expositions, conférences, etc. liées à l’environnement (en rapport avec la montagne) pouvant les intéresser.
  • Organise, en collaboration avec le/la responsable des manifestations ou les chefs de course, des événements liés à l’environnement, tels que conférences, exposés, excursions à thème, etc.
  • Notre responsable environnement (email), se tient volontiers à votre disposition pour de plus amples renseignements.