L’escalade de cascades de glace est principalement pratiquée au cœur de l’hiver, sur des cascades gelées et protégées du soleil. Cette activité spectaculaire est fortement tributaire des conditions avalanches et de l’évolution de la température. L’escalade de cascades de glace demande une bonne condition physique et mentale. Elle peut être pratiquée en tant que discipline sportive à part entière ou comme préparation aux grandes escalades glacières (faces Nord).

 

 L'adepte de cascades de glace

  • est patient, physiquement et mentalement fort
  • est fin connaisseur de la glace
  • dispose d'un équipement adapté et très bien préparé
  • est informé de la météo, des températures et des conditions d'avalanches
  • a établi un horaire
  • est capable de renoncer ou de changer l'objectif fixé
  • a le sens des responsabilités

Cotations

Une cotation à double entrée est utilisée. Les chiffres romains indiquent le "sérieux" de la course (l'engagement, la longueur, l'éloignement, les difficultés d'approche et de descente, le caractère, la continuité, le nombre de longueurs difficiles, l'équipement en place, les risques objectifs).

Les chiffres arabes indiquent le degré technique (longueur la plus dure, difficulté la plus importante).

IEscalade facile, courte, proche d'une route.
IIEscalade présentant une ou deux longueurs. Généralement peu de dangers objectifs.
IIIEscalade présentant plusieurs longueurs. Risques objectifs éventuels. Il peut y avoir une longue approche (à pieds ou à ski).
IVEscalade présentant plusieurs longueurs difficiles. Risques objectifs pouvant être importants (chute de pierres, de glace ou avalanches). Il peut y avoir une approche longue et délicate. Descente en rappel.
VLa cordée doit posséder un excellent niveau de compétence (choix de l'itinéraire, problème d'assurage, accumulation de longueurs difficiles et soutenues). Risques objectifs souvent élevés. Approche ou descente longue et difficile.
VILongue escalade pouvant être parcourue en une journée par les meilleurs. Présente des problèmes de logistique, de conditions, de choix de l'itinéraire, d'assurage, de risques d'effondrement. Offre une succession de longueurs difficiles et soutenues. Approche ou descente longue et difficile. Risques objectifs souvent élevés.
VII

Encore plus soutenu que le degré VI. Escalade de plusieurs jours.

 

 

1Cascade avec passages à 50°/60°.
2Cascade avec passages à 60°/70° avec de bonnes possibilités d'assurage. Glace bonne.
3Cascade avec passages à 70°/80° généralement en bonne glace. Les parties raides alternent avec des bons emplacements de repos permettant la pose de points d'assurage.
4Cascade avec des passages à 75°/85° avec une courte section verticale. Glace généralement de bonne qualité et possibilité de bons relais.
5Cascade présentant une longueur sérieuse avec une grande section à 85°/90°. La glace peut être délicate et nécessite une bonne technique.
6Cascade présentant une longueur très soutenue avec peu de points de repos, nécessitant une très grande maîtrise technique. La qualité de la glace peut être de mauvaise qualité (ancrages difficiles).
7Cascade verticale, techniquement très dure. L'assurage est difficile voir impossible. Glace très mince ou mauvaise.

 

 

Equipement spécifique

A emporter en plus du matériel de base :

  • Casque
  • DVA, pelle et sonde
  • Habits chauds et imperméables
  • Bons gants (avec une paire de réserve)
  • Lunettes ou masque de ski
  • 2 piolets encreurs (lames de réserve)
  • Souliers adaptés et crampons rigides
  • Corde à simple ou corde à double 50m
  • Baudrier
  • Vis à glaces
  • Dégaines
  • Descendeur
  • Cordelettes, sangles (dont au minimum 2 grandes)
  • Min. 3 mousquetons à vis
  • Crochet à lunules (pour ancrages)