Apparues dans les Dolomites pour des motifs militaires lors de la première Guerre Mondiale, les via ferrata sont passées dans le domaine des loisirs. Elles permettent de parcourir en toute sécurité des parois qui ne paraissaient accessibles qu'aux alpinistes.

Le phénomène a pris beaucoup d'ampleur ces dernières années. Les itinéraires sont sécurisés par un câble avec, dans les passages raides, des marches métalliques, des échelles et autres ponts permettant une progression aisée.

Son appellation est ainsi trompeuse, la via ferrata n'a pas grand chose à voir avec le monde du chemin de fer.

 

Cotations

FFacile : Il n’y en a que très peu, plutôt pour les enfants
PDPeu Difficile : A utiliser en initiation pour se familiariser avec les gestes. Traversées parfois aériennes et exposées
ADAssez Difficile : Quelques courtes difficultés, ne nécessitant pas de condition physique particulière
DDifficile : Quelques difficultés. Ces difficultés peuvent trouverleur origine dans l’exposition, la longueur, le niveau technique et la condition physique
TDTrès Difficile : Nombreuses difficultés trouvant leur origine dans les 4 facteurs décrits précedemment
EDExtrêmement Difficile : Parcours exceptionnel avec nombreux passages athlétiques demandant de l’engagement

 

Les cotations à télécharger.

Equipement

Voici le matériel requis pour pratiquer cette activité: 

  • Baudrier d'escalade
  • Longe - la longe en Y est la plus facile d'utilisation et la plus sûre. L'ensemble corde-absorbeur est indémontable.
  • Les Mousquetons de progression à fermeture et ouverture automatique.
  • Une paire de gants est recommandée (p.ex. gants de vélo).
  • Casque de montagne
  • Bonnes chaussures de montagne
  • Une longe de repos
  • Un équipement de montagne (sac à dos avec boisson et nourriture, protection pour la pluie ou le froid et soit une radio ou un téléphone portable)