L'homme descendant du singe, l'escalade est pour lui une activité "naturelle", ou presque. Elle s'adresse ainsi à tous les clubistes indépendamment de leur degré d'évolution.

L'ouverture de la saison se fait avec les cours pour débutants, elle se clôt lorsque les moufles empêchent une progression harmonieuse. Calcaire, mélangé de motte ou non, granit, conglomérat, gneiss, béton ou même plastique, tout terrain suffisamment vertical pour exiger l'usage des mains, fait l'affaire des grimpeurs de Moléson.

La section dispose d'infrastructures artificielles:

Cotations

En Suisse, les principales voies d'escalades sont cotées selon deux échelles de difficultés :

  • l'échelle UIAA en chiffres romains (I à VIII avec les nuances + et -) est utilisée dans les guides du Club Alpin Suisse;
  • l'échelle française en chiffres arabes (2 à 8 nuancé par les lettres a, b et c) est utilisée entres autres dans le topo des Gastlosen et dans les topos Suisse plaisir.
IFaibles difficultésOn doit se servir des mains pour la progression. Les débutants seront déjà encordés.
IIDifficultés modéréesEscalade nécessitant une recherche des prises pour les pieds et les mains, ainsi que le sens de l'équilibre.
IIIDifficultés moyennesLes parois redressées nécessitent déjà passablement de force et d'adresse. Les grimpeurs entraînés peuvent encore descendre ces passages en escalade libre. Des points d'assurage intermédiaires entre 2 relais sont recommandés dans les passages exposés.
IVImportantes difficultésAccessible seulement aux grimpeurs expérimentés et entraînés qui possèdent une bonne technique d'escalade. Ces passages ne se descendent en principe pas en escalade libre. Emploi courant de points d'assurage intermédiaires.
VTrès grandes difficultésNécessite une technique parfaite. Passages réservés à d'excellents grimpeurs très entraînés et athlétiques.
VIDifficultés extraordinairesEscalade exigeant en particulier une grande pratique des prises minuscules et des techniques d'adhérence. Passages très exposés ne pouvant être surmontés que dans des conditions parfaites.
VIIDifficultés exceptionnellesRéservé à une élite. Les meilleurs grimpeurs ont besoin d'un entraînement particulier adapté à la structure de la roche pour forcer de tels passages. Ces passages sont rarement franchis lors de la 1ère tentative.
VIII à XDifficultés plus qu'exceptionnellesRéservé à un cercle restreint d'athlètes. Ces passages ne sont pratiquement jamais franchis à la première tentative.

 

Les cotations à télécharger.

 

 

Equipement spécifique

  • casque
  • baudrier
  • 1 mousqueton HMS pour ½ noeud d’amarre
  • 2 mousquetons à vis
  • chaussons d'escalade
  • 2 sangles de type « escalade »
  • 3 cordelettes prussik 100, 180 et 300 cm
  • 1 dégaine (au minimum)
  • 1 descendeur (huit ou autre homologué)

Equipement du premier de cordée

(en plus du matériel mentionné ci-dessus)

  • 1 corde de 45 m de diamètre 10,5 mm ou 2 cordes jumelées de 45 m de diamètre 8 mm
  • 10 sangles express (=dégaines) avec mousquetons
  • 1 jeu de coinceurs
  • friends 1 à 3
  • diverses sangles et cordelettes

Document à télécharger.